Accueil > Local Friture > Archives agenda Local Friture

Jeudi 1 octobre 2009 - 19 h 30

Abertura, une soirée rencontre avec le Brésil

6 € non adhérents, 5 € adhérents

logo Voix du BrésilAvec l’association Voix du brésil

Toute la soirée, repas brésilien préparé par notre chef de cuisine Marie Claude Coudert et son équipe : Moqueca de Peixe (poisson), plat typique de la région de Bahia. Il est un exemple de l’influence africaine dans la gastronomie brésilienne.

19h 30 - première partie : Elaine Lopes : initiation à la Samba de Côco

Elaine est de retour de son séjour au Brésil et nous propose une initiation à la Samba de Côco, la danse et le chant.

Côco : Danse et musique populaire du Nordeste dans laquelle un chanteur - le coqueiro - mène un dialogue avec un chœur composé d’hommes et de femmes formant une ronde. Les participants chantent, dansent, battent des mains et jouent des instruments de percussion tels le pandeiro et la ganzá. D’origine afro-brésilienne, le côco apparaît au XVIIIe siècle.

http://www.elainelopes.com/

20 h 30 - Olivier Lob invite : Rita Macedo e Jairo Rodrigues, Forro et musiques du Nordeste

Rita Macêdo est née en 1965 à Salvador de Bahia au Brésil. Issue d’une grande famille de musiciens populaires, elle a grandi sur les « Trios Eletricos » du Carnaval et sur les routes, accompagnant les tournées de ses frères et de son père qui les mènent jusqu’à Toulouse pour le Carnaval en 1986. Séduite, elle décide alors de revenir s’y installer pour étudier le piano classique au Conservatoire, ce qui prolonge ses trois ans de cours de licence de musique au Brésil. Elle rencontre dès 1986 Claude Sicre des Fabulous Trobadors qui étudie les ponts entre les troubadours occitans et les repentistes brésiliens. Début 92, il lui donne un accordéon d’étude, elle découvre alors cet instrument avec lequel elle joue toujours. En 1990, toulousaines, Rita et Françoise se rencontrent. Rita joue alors dans une formation féminine (Batucada). Françoise l’y rejoint pour jouer des congas, caisse claire et surdo. Puis Rita part au Brésil pour revenir un an après et fonder avec Françoise le duo des Femmouzes T. en septembre 92. Les Femmouzes T. (comme Famous Trobaritz), sont alors les cousines des Fabulous Troubadors liant aussi Toulouse et Nordeste brésilien, elles peuvent être aussi les femm’Uzeste fortement ouvertes aux influences créatives de la Compagnie Lubat d’Uzeste en Gascogne.

N’ayant de cesse de multiplier les expériences en tous genres, Rita participe régulièrement en compagnie d’autres musiciens : Zé, Dito, Les Footeuses de Oaï, La Talvera, Brancaleone, Bernard Lavilliers, Pierre et Vincent, Les Bombes de Bal, Joandre Camargo, Les Fabulous Trobadors, la Cie Amanita Muscaria, Heleno dos 8 baixos, RaskoZ, Las Estelas dou Coqe, ...

Quand elle empoigne son accordéon, difficile de résister...

Rita Macedo qui « a de la voix (grave) et un joli accent » (1) est un phénomène scénique qui fait vibrer les planches et tournebouler les foules !

Accompagnée de Jairo Rodrigues aux percussions, elle vous fera chanter et danser comme au « village » sur un répertoire qui renoue avec les grandes traditions des musiques populaires, improbable rencontre d’un Brésil flamboyant et d’une Occitanie fière et généreuse qui l’a définitivement adoptée !

Une musique gaie, spontanée et pleine de fantaisie maniée avec chaleur et talent où accordéon et percussions se répondent envoyant au public une guirlande d’ondes positive.

(1) Véronique Mortaigne, Tripopular des Femmouzes T, Le Monde 15/03/2005

http://www.myspace.com/ritamacedo et http://www.myspace.com/jairorodrigues

22 h 00 - scène ouverte de musique brésilienne


C’est le moment des rencontres et des surprises.
La scène ouverte est ouverte ( ! ) à tous les musiciens...

Pour les musiciens participants, l’entrée est offerte.
Pour + d’infos contactez Olivier (06 66 15 37 40).