Accueil > Actus du réseau

Transport

Appel pour peser sur la politique des transports du Grand Toulouse

13 octobre 2008

Communiqué des Amis de le Terre et des Verts Haute-Garonne

Le 16 octobre, la communauté d’agglomération du grand Toulouse discutera d’un projet d’échangeur (partie du projet appelée ’jonction Est’) qui annonce la mise en place d’un axe routier Balma St Orens et plusieurs autres échangeurs de ce type autour de Toulouse.

C’est donc maintenant qu’il faut faire nos propositions. Il est indispensable que nous fassions front uni contre une politique passéiste et bercée d’illusions qui entretient la croyance d’une possibilité de donner plus de place à la bagnole sans entraver l’essor des transports en commun.

La vérité c’est qu’au lieu de rattraper son retard, Toulouse va continuer de s’asphyxier, encerclée par toujours plus de camions et de voitures sur ses rocades. Plus de 80% des déplacements à Toulouse se font en voiture et on atteint 95% pour les déplacements communes/ Toulouse centre. Il faut exiger une politique pour les transports en commun, plus économe, plus rationnelle et plus viable.

Vous trouverez ci-joint une lettre type de désapprobation du projet et une liste des délégués du Conseil de la Communauté d’agglomération, ceux-là qui voteront le 16 octobre.

Il faut convaincre les nouveaux élus du Grand Toulouse de rompre avec les choix inefficaces –voire catastrophiques - faits sous les présidences de Douste Blazy et Moudenc.

Les nouveaux élus nous ont proposé de mettre en place une réelle concertation avec les citoyens et le milieu associatif.

Voici un extrait du protocole signé entre le Grand Toulouse , les Amis de la Terre , l’Association Vélo Toulouse et VERACRUZ : « _  »Consulter par le biais d’une commission consultative spécialisée, les associations parties aux présentes ainsi que le collectif PDU (Plan de Déplacement Urbain) préalablement à toute enquête publique portant sur les grands projets d’aménagements routiers du Grand Toulouse (dont la LMSE et la jonction Est)"

Il est donc URGENT DE S’EXPRIMER pour qu’une réflexion globale soit mise en place avant que ne soient prises de nouvelles décisions.

Nous devons être réellement associé à l’élaboration d’un nouveau Plan des Déplacements Urbains. Des nouvelles solutions plus conformes aux réels besoins de l’agglomération Toulousaine doivent être appliquées. Elles doivent participer de toute urgence à la lutte contre le réchauffement climatique.

La crise financière que nous traversons actuellement va entraîner de sérieux bouleversements socio-économiques. Elle sera, comme toutes les crises, passagère. Le réchauffement climatique ne pourra se régler que par un effort immédiat et continu sur le long terme !

A faire circuler à qui mieux-mieux. A POSTER AU PIRE MARDI MIDI

Cordialement,

Audrey Ariapoutri : Porte-parole des Verts de Haute Garonne

Alain Ciekanski : Président des Amis de la Terre de Midi-Pyrénées