Accueil > Local Friture > Archives agenda Local Friture

Jeudi 30 mai 2013 - 20 h

Association Solidarité - Projection-Débat-Dégustation

Prix libre (ou Sol-violette) + 2€ d’adhésion si nécessaire.

Le marché de la faim

Une soirée pour discuter et réfléchir sur les enjeux locaux et globaux autour de l’alimentation, des pratiques culinaires et des échanges internationaux de produits agricoles.
Qu’est ce que la souveraineté alimentaire ?
Quels sont les tractations en cours entre pays du nord et du sud ? Nourrir les marchés ou nourrir les populations ?

Avec Jacques Berthelot qui présentera son dernier livre « Réguler les prix agricoles » ed. L’Harmatan)
_ PROJECTION de « Une peche d’enfer » V. Bruno, 13mn,
Comment les pays du nord pillent les riches zones poissonneuses d’Afrique de l’ouest.
EXPOSITION PHOTO.
MUSIQUE (sous réserve) avec ESSONGUE, acoustique, Afro-beat. http://www.myspace.com/essongue
Organisé par l’association Solidarité, avec la participation du CIDES, de SLOW FOOD.

« Réguler les prix agricoles » Les vagues de flambée des prix agricoles mondiaux depuis 2007, et d’abord des céréales et oléagineux, sont essentiellement dues à l’effondrement des stocks céréaliers de l’Union européenne (UE) et des Etats-Unis (EU), suite à la folle promotion des agrocarburants et à la dérégulation de leurs politiques agricoles, notamment de la politique agricole commune de l’UE. Les hausses de revenus considérables des producteurs de céréales et oléagineux et les excédents commerciaux des pays exportateurs font que l’engagement du G20 de lutter contre la volatilité des prix agricoles, et surtout contre leur plafonnement, n’a aucune crédibilité. La spéculation financière continuera à amplifier cette volatilité, en dépit des progrès pour limiter les opérations de gré à gré, et la course à l’accaparement des terres n’est pas près de s’arrêter.
Puisque la population d’Afrique de l’Ouest doublera d’ici 2040 alors que son déficit alimentaire et le réchauffement climatique s’accélèrent, l’UE doit cesser de lui imposer un Accord de libre-échange (APE) et l’OMC de lui interdire d’utiliser des prélèvements variables à l’importation pour stimuler enfin la production sur la base de prix stables et rémunérateurs, première clé pour sa souveraineté alimentaire.

Jacques Berthelot est ancien maître de conférences à l’ENSAT de Toulouse. Il milite pour refonder les politiques agricoles sur la souveraineté alimentaire et est, à ce titre, membre de l’ONG Solidarité, membre du conseil scientifique d’ATTAC, administrateur de Solagro, membre des réseaux PAC2013, ATTAC-Confédération paysanne, OWINFS (Our World Is Not For Sale) et collabore avec le ROPPA, Réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles d’Afrique de l’Ouest, pour la souveraineté alimentaire de la CEDEAO.

Cet ouvrage est préfacé par Mamadou Cissokho, président honoraire du ROPPA – Réseau des organisations Paysannes & de Producteurs de l’Afrique de l’ouest.
Petite restauration avec des produits du Sahel.

Inscriptions sur contact chez solidarite.asso.fr
Plus d’information sur nos projets sur le site : www.solidarite.asso.fr