Accueil > Actus du réseau

Communiqué des Amis de la Terre Midi Pyrénées

Condamnation en appel de Serge BIECHLIN ancien directeur de l’usine AZF

2 août 2008

Fin Octobre 2001 quelques semaines après la catastrophe d’AZF nous avions découvert, flottant le ventre à l’air, des milliers de poissons le long de la Garonne.

En remontant le fleuve nous nous sommes aperçus que la cause de cette sur-catastrophe écologique était due à l’usine AZF qui avait déversé plusieurs tonnes d’eau ammoniacale dans le bras inférieur de la Garonne, le bras qui longeait ses berges lourdement dévastées par l’explosion du 21 septembre .

Les Amis de la Terre et les membres des associations du « Collectif Plus Jamais ça Ni Ici Ni Ailleurs » avaient repêché par lessiveuses entières quelques centaines de kilo de ses poissons de quatorze espèces différentes . Nous les avions déposés devant la préfecture, place Saint Etienne à Toulouse : en effet le directeur d’AZF niait l’évidence de cette pollution.

Après avoir été condamné une première fois à verser 28125 euros aux Amis de la Terre, à France Nature Environnement et à ANPER TOS (Association nationale pour la protection des eaux et rivières) , ainsi que 8000 euro au titre de l’action publique, Serge Biechlin avait fait appel.

Ses avocats nous avaient proposé à l’amiable de nous verser le montant de cette condamnation à condition que nous ne nous portions pas partie civile en appel. L’ensemble des associations avaient refusé : nous voulions témoigner de la gravité de ces faits en appel.

Aujourd’hui mercredi 30 juillet le tribunal correctionnel de Toulouse a confirmé en appel cette première condamnation.

Les Amis de la Terre de Midi Pyrénées se félicitent de cette décision de justice : le directeur de l’usine AZF qui appartenait au groupe Total est en toute logique condamné pour pollution volontaire de la Garonne.

Alain Ciekanski

Président des Amis de la Terre de Midi-Pyrénées