Accueil > Actus du réseau

Faites vos médias en Comminges

9 mars 2009

Ils sont une soixantaine de bénévoles. Tous viennent de la même région : le Comminges. Une région rurale à faible population. Mais des irréductibles, installés aux pieds des Pyrénées, et participant à l’association Vivre en Comminges ont décidé de la faire rayonner.

Cette toute jeune organisation, implantée à Saint-André (près d’Aurignac), n’a que 2 ans et pourtant les projets et les actions ne manquent pas !

Média et militantisme en harmonie

Impossible dites-vous ? Et pourtant Vincent, membre de l’association, l’affirme : « nous sommes très liés aux médias ». En effet, l’association cherche principalement à informer les habitants du Comminges sur les menaces environnementales et les solutions qui existent. Les objectifs comptent aussi les échanges divers et variés entre les adhérents mais Vivre en Comminges soutient aussi les activités de la région tant qu’elles sont respectueuses de l’environnement et font preuve de qualité.
C’est pourquoi l’association ne lésine pas sur les moyens, et notamment les médias.

Ainsi, après la mise en place d’un site Internet d’informations, une antenne de radio (Radio Coteaux 104.5 et 97.7 FM) sur les ondes depuis le 3 mars dernier, un festival et des bibliothèques collectives sont mis en place.

Le festival La fête aux médias - Faites vos médias est l’occasion de rencontres et débats autours des médias. C’est également un moyen pour les artistes locaux sélectionnés de se faire connaître auprès du public.

La manifestation est à l’initiative de Autresens, mais Vivre en Comminges y apporte sa touche, en particulier par la projection de films. Le festival se déroulera certainement fin avril - début mai 2009. Une information à confirmer sur l’agenda du site.

Une multitude de moyens

Le festival n’est pas le seul médium mis en avant par l’association. Chaque mois, des bénévoles organisent la projection d’un film suivit de discussions. La prochaine concernera les permacultures au travers du film « Farming with nature » et un reportage de TV Bruit.

En parallèle, le groupe « Montagne » de l’association, à Saint-Béat (près de Luchon) organise une projection une fois tous les deux mois. Ce groupe permet une relocalisation (et non pas une délocalisation) de l’association sur toute la région. Pour parfaire cette relocalisation, le lieu de la projection est différent à chaque fois. Cette activité permet de ne pas isoler certaines communes.

Autres particularités, déjà mises en place à Saint-André et bientôt installées à Mazamet, ce sont les bibliothèques collectives. Le principe est simple : les adhérents déposent des livres qui pourront être empruntés par d’autres. Ce sont environ 400 ouvrages mis à disposition et gérés par l’association. Dans le même ton, le biblioscope en cours de création avec l’association Grenouille.

Enfin, les bénévoles de tous âges, s’occupent aussi des plus jeunes. Ils les sensibilisent via diverses animations ; pour apprendre en s’amusant.

Une rupture « Made in Comminges »*

Le fondateur de Vivre en Comminges, Angelo, a véritablement pensé l’association dans l’esprit de la région. Après des études en biologie et écologie, Angelo a créé avec quelques autres un groupe « à échelle humaine - indique Vincent- C’est raisonnable de s’intéresser à un territoire comme ça ». C’est-à-dire ? Et bien 1000 kms du nord au sud et 60 d’est en ouest.

Vincent précise qu’à la campagne, les distances ne sont pas négligeables. Or l’association permet les rencontres : le covoiturage est légion. Elle protège également le capital humain et patrimonial du Comminges.

Car Vivre en Comminges c’est aussi adopter un mode de vie responsable et réinventer. « Nous avons envie d’inventer d’autres façons de vivre », confie Vincent.

D’ailleurs, Vincent s’occupe des bibliothèques collectives mais a pour projet la récupération d’ordinateurs, de moins de 10 ans. Non pas qu’il soit collectionneur, mais ainsi, cet informaticien de profession et d’autres bénévoles y installeront le logiciel libre et gratuit Linux ; « un système où on n’est pas prisonniers des marchands ».
Pour les curieux, une journée consacrée aux logiciels libres devrait être intégrée au programme du festival « Faites vos médias ».

Enfin, cette association intergénérationnelle est en train de préparer une compilation regroupant différents artistes du Comminges. « Elle sera dans les « bacs » au mieux en septembre ».
Bref, une association qui a découvert mille et une façons de mettre en place « un autre mode de rupture », dit Vincent en souriant.

*Fabriqué en Comminges en anglais