Accueil > Actus du réseau

Guerres, occupations, ingérence...

Festival « Foutez-leur la paix ! »

Pour le droit des peuples au Moyen-Orient et ailleurs.

10 mars 2008

Du 21 mars au 31 mars, Toulouse sera en lutte contre les logiques de guerre et le prétendu choc des civilisations. Le collectif la guerre tue organise la deuxième édition de Foutez-leur la paix ! Pendant quinze jours, des conférences, concerts, projections, débats seront organisés sur Toulouse pour réfléchir s’organiser et agir contre l’escalade guerrière.

L’opposition à la guerre est un souci permanent pour toutes celles et tous ceux qui défendent des valeurs de justice et de solidarité, mais il était particulièrement important de faire un événement en ce moment pour développer cette opposition.

Cette semaine est importante d’abord parce que cela fait 5 ans maintenant qu’ont commencé la guerre et l’occupation de l’Irak par l’armée américaine et ses alliés. Une guerre qui, au delà même des mensonges sur lesquelles elle s’est appuyée et des atrocités qu’elle a engendrées, est l’élément clef de la nouvelle stratégie de "guerre permanente" et "sans limite" de Bush. Mais ne nous y trompons pas, si l’opposition américaine et certaines forces occidentales contestent la forme qu’a prise cette guerre, l’ensemble des dirigeants des pays dominants sont d’accord sur le projet de fond : la légitimité de la domination politique et militaire pour "lutter contre le terrorisme".
Nous nous battons pour que les peuples ne soient plus sacrifiés sur l’autel de la guerre de pouvoir : on ne peut pas prétendre combattre le terrorisme en massacrant des populations ou en les asservissant. Ce sont Bush, Olmert, Sarkozy et compagnie les véritables terroristes !
Importante ensuite parce que 2008 est l’année du 60e anniversaire de la Naqba, "la catastrophe" : colonisation de la Palestine par la création de l’Etat Israélien.
Cela fait donc 60 ans que la population palestinienne est peu à peu privée de tous ses droits : privé du droit de vivre sur sa terre par la colonisation, privée de son droit à l’autodétermination par la négation d’un état palestinien et par le refus de reconnaître le résultat de ses votes,et récemment privée de son droit au ravitaillement par l’enfermement de la bande de Gaza...
Notre festival est un cri de solidarité avec la population palestinienne, en même temps que l’affirmation de la nécessité de combattre le projet sioniste qui, loin de protéger la population israélienne n’a fait que l’enfermer dans une escalade meurtrière.
Importante enfin parce que l’Etat français affirme de plus en plus clairement sa solidarité avec ces entreprises guerrières. La France n’a pas hésité à envoyer et maintenir encore aujourd’hui des troupes en Afghanistan dans le cadre de la "guerre contre le terrorisme"... Mais le nouveau directoire a choisi de changer de posture, Sarkozy affiche ouvertement un mépris, digne de l’ère coloniale, envers les peuples d’Afrique et un soutien franc à Kadhafi ou à Idriss Deby, devenant ainsi complice des massacres et répressions menés par ces dictateurs. Alors qu’ils nous appellent à nous préparer au pire à savoir « la guerre » en s’appuyant sur un prétendu choc des civilisations.

Nous appelons, au contraire, à préparer le meilleur en stoppant ces entreprises meurtrières qui ne servent que les intérêts des grandes puissances et en développant des liens de solidarité avec les peuples victimes de ces nouveaux bourreaux.


http://www.laguerretue.org/