Accueil > Actus du réseau

Média alternatif

L’Etranger N°7 est en vente

14 novembre 2007

Extraits de l’éditorial de Thierry Delaveau

Alors que la Grand-messe autour du Grenelle de l’Environnement vogue cahin-caha en annonces et contre-annonces, promesses main sur le cœur, langues de bois et reniements (…), le GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) (…) vient de publier un rapport alarmant – compilation du travail des 6 dernières années par 2500 scientifiques venant de130 pays différents – quant au réchauffement climatique.
« Les observations depuis 1961 montrent que la température moyenne de l’océan mondial a cru jusqu’à des profondeurs d’au moins 3000 m (…). Un tel réchauffement provoque une expansion de l’eau de mer, contribuant à l’augmentation du niveau de la mer. (… ) »

Mais voici qu’à ce premier cri d’alarme s’en rajoute un second, celui du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) avec ce tout dernier rapport « Géo-4 », lequel indique « que les menaces les plus graves pour la planète, notamment le changement climatique, le taux d’extinction des espèces et le défi consistant à alimenter une population croissante n’ont pas été résolues (…). Aucun des problèmes majeurs soulevés dans notre Futur commun ne connaît de prévisions d’évolution favorable. Et ceci peut menacer la survie même de l’humanité. (…) Ces changements sans précédent sont causés par les activités humaines, dans une société mondialisée, industrialisée et interconnectée, provoqués par des flux croissants de biens, de services, de capitaux, de population, de technologies, d’informations, d’idées et de travail et affectent même les populations isolées.(…)
Selon les experts, les émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial (…) devront, d’ici 2050, enregistrer une baisse allant jusqu’à 50 % par rapport à leurs niveaux de 1990 (60-80 % pour les pays développés)(…)

Pendant ce temps, en France, on « grenellise », excusez du peu. Mr Sarkozy veut bien verdir son langage mais ne cède point sur le nucléaire et joue à cache-cache avec les OGM ; fini les autoroutes, assure-t-il, sauf, je vous prie, pour le contournement des villes, entendez là encore Grand Contournement Autoroutier !
« Réduire les pesticides de moitié ! Bien sûr… si possible. » s’empresse-t-il de rajouter.

Et puis voici que ce gouvernement s’impatiente, il lui faut sa commission « Pour la libération de la croissance » et n’en pouvant plus, commande à ce diable d’Attali un rapport dont il a le secret. Simple comme bonjour, cette commission aura pour mission de « recenser tous les obstacles à l’expansion qui devront être supprimés » . (…) supprimer le « principe de précaution » inscrit dans la charte de l’Environnement (…) suppression des lois Galland, Royer et Raffarin (…) De fait, et cela saute aux yeux, Mr Attali veut de la croissance, toujours plus de croissance. (…) Il y a peu d’ailleurs, sur les ondes de France Inter, il laissait échapper quelques sages paroles dont il est coutumier, et que je vous laisse goûter sans attendre : « La meilleure façon de ne pas polluer est de revenir à l’âge de pierre ! »
De grâce, si jamais quelque personne bien intentionnée, devait donner un coup sur la tête de ce monsieur, que ce soit, je vous prie, à l’aide des deux volumineux rapports du GIEC et du PNUE, qu’enfin il recouvre ses esprits !

Sommaire

L’Etranger, le N°7 et après
Arrêter un temps
L’anti-chavisme primaire
Le gouvernement français organise la délation
Grand Contournement Autoroutier,
les esprits s’échauffent, le climat aussi !
Un souffle éolien
Préparations naturelles, où en est-on ?
Nouvelles
La SCOP Sagne
Cinéma - Agenda culturel
La tribune libre de François Dorembus
Littérature - Poésie

Où trouver le journal
- Friture, 22 place du salin à Toulouse
- Au Tabac-Presse Le Rossi à Verfeil, route de Lavaur (fermé le lundi)
- A la cave à vin « La Cavalette » à Lavalette, route de Lavaur (fermé le lundi)
- A la librairie Ombres Blanches, 50 rue Gambetta à Toulouse
- A la librairie – café Terra Nova, 18, rue Gambetta à Toulouse
- Dans les deux cinémas Utopia (Toulouse et Tournefeuille)
- A la librairie Oh les beaux jours, 20, rue Sainte Ursule à Toulouse
- A la Librairie Floury Frères, 36 rue de la Colombette à Toulouse
- Au théâtre du Fil à Plomb, 30 rue de la chaîne à Toulouse
- Au théâtre du Grand Rond, 23 rue des Potiers à Toulouse
- Au théâtre du Chien Blanc, 26 rue Compans à Toulouse
- A la Causerie, 19 bis rue Carlesse à Lavaur
- Au restaurant "Le poste à chevaux" à Verfeil
- A Signal’Ethic (commerce équitable), 27 avenue d’Occitanie à Ramonville
- Au théâtre du Pont Neuf, 8 place Arzac à Toulouse

Et … Le mensuel l’Etranger se veut le lieu du partage, de l’expression citoyenne et pour ce faire, de l’engagement de plumes volontaires et renouvelées dans la participation aux prochains numéros. Les idées de rubriques ne manquent pas, et l’état actuel de nos sociétés favorise la nécessité de l’éclairer autrement. L’attitude du journal se veut critique mais construite, les participations doivent l’être également. Ouvert aux pages débats, le journal laisse aussi la place aux divergences de vues.

Vous appréciez le journal "L’Etranger", vous voulez le diffuser ou vous connaissez des lieux de diffusion, contactez-nous.

Vous pouvez envoyer vos propositions et participations à :
journal.letranger chez free.fr ou delaveauthierry chez yahoo.fr ou à l’adresse suivante :

Journal l’Etranger, 2 avenue des Ecoles, 31590 Verfeil - Tél. 05 61 74 92 38 - http://journal.letranger.free.fr