Accueil > Actus du réseau

Média

Le N°6 de L’Etranger est disponible

9 octobre 2007

Extraits de l’éditorial de Thierry Delaveau

…le tout nucléaire sarkoziste, le paquet fiscal dans la poche des plus fortunés, une économie en dégringolade, l’augmentation du coût de la vie, la faillite, déconfiture, dépôt de bilan, culbute, débâcle, défaillance, fiasco, marasme, ruine d’un Etat français peu soucieux de partager ses richesses : rigueur, avez-vous dit , régime minceur s’il vous plaît… Guerre aux acquis sociaux, chasse aux étrangers, stigmatisation des profiteurs (sans le sou) alors que d’autres s’engraissent de profits autrement plus ignobles, opposer pour mieux régner, « travail, mérite… égalité des chances (sic) » ; la rhétorique gouvernementale égrène sa petite musique, défaisant sans relâche et démantelant progressivement mais sûrement la Fonction publique (…)

« … travailler plus pour gagner plus »,
« plus, plus, plus », mourir plus, être plus malade, plus esclave, plus crédité, plus endetté, plus malheureux de ne pouvoir vivre autrement que « plus » pour toujours moins de beauté. Mais que faire sans beauté, sans poésie, sans flânerie, sans rêverie, sans amour (quel vilain mot anti-capitaliste !).(…)

Quoiqu’il en soit, Dame Nature pourrait à très courte échéance mettre tout le monde d’accord, catastrophe environnementale oblige (…) Depuis des décennies, la politique du « plus » de pollution associée au « plus » de profit est d’une inconscience abyssale - n’ayons pas peur des mots – car suicidaire. (…)
Consommer moins, mieux et autrement, penser intelligemment et non plus en raison d’un court terme avec recherche de profit instantané (…) est le grand défi à atteindre dès à présent. De toute évidence, l’embarras du choix ne se pose pas, l’urgence de la situation effraie les plus avertis.

L’alignement de M. Sarkozy sur les délires colonialistes et hégémoniques de M. Bush fils, démontre combien le président de la République française a le souci de la culture… guerrière. Il est vrai que le marché des armes sur la planète bat son plein (…). De toute évidence, la guerre, les conflits armés, le terrorisme, représentent un pactole non négligeable, et cela, au dépend des milliers de victimes en perspective.

Nous apprenons par ailleurs que l’Asie s’enflamme pour le nucléaire, et bientôt les flammes de l’enfer ne seront que flammèches comparé au grand brasier que ce monde en folie – et tellement cultivé – nous prépare.(…)

Seule une vision poétique de l’existence amènera un véritable changement de nos sociétés.

C’est ce qu’on appelle une révolution…

Sommaire

La France de la désinformation
Une autre politique des transports
Manifeste pour une alternative
Adepés, une agence régionale au service des acteurs de Midi-Pyrénées
Rhizobiòme, ou l’art de Coopérer pour la Nature
La nouvelle courte, très courte…
« Impressions Colombiennes »
Littérature « Le capitaine et les rêves »
La mémoire réfugiée…
L’Espagne et la mémoire républicaine
Le mutisme de l’histoire Témoignage
Agenda culturel
La tribune libre de François Dorembus
Cinéma
Poésie

http://journal.letranger.free.fr/