Accueil > Archives > Archives - Magazines en ligne

Numéro 18

A l’heure de ce qui pourrait être un nouveau scandale dans le monde des producteurs et distributeurs de viande, révélateur d’un système qui n’a semble-t-il toujours pas réglé ses rouages de sécurité alimentaire, nous proposons dans ce nouveau numéro un large dossier consacré aux questions de malbouffes, gaspillages, réseaux de production, diffusion et consommation, aide alimentaire ou montée inquiétante de l’obésité. Attachez vos ceintures, bienvenue dans "Les dessous de table" de la folie alimentaire.

Malbouffe(s)

Près de 50 % d’aliments sains sont gaspillés chaque année dans l’Union européenne, par les ménages, les supermarchés, les restaurants et la chaîne alimentaire, alors que 79 millions de citoyens vivent au dessous du seuil de pauvreté et que 16 millions dépendent de l’aide alimentaire d’œuvres de charité. Chaque Français jette en moyenne 20 kg d’aliments par an à la poubelle : 7 kg d’aliments encore emballés et 13 kg de restes de repas, de fruits et légumes abîmés et non consommés... Les chiffres sont têtus et, en l’occurrence, abondance de biens nuit gravement à notre santé. Le consommateur est sans cesse sollicité par les campagnes promotionnelles des grandes surfaces, souvent mal adaptées à sa consommation personnelle.

Mais le consommateur n’est pas le seul fautif. La restauration collective, par
exemple, ne prend pas assez en compte les besoins de ses utilisateurs. Trop pleines, les assiettes des cantines finissent régulièrement au fond de la poubelle ! Depuis une cinquantaine d’années, et l’apparition de la grande distribution, nos tables débordent. En sommes-nous conscients ? L’an dernier, l’agronome Marc Dufumier signait un livre choc : « Famine au Sud, malbouffe au Nord » dans lequel il disséquait un système fou : un milliard d’individus meurent de faim chaque année au Sud, alors que les hôpitaux des pays occidentaux n’arrivent plus à traiter les cas d’obésité, maladie des temps modernes qui fait désormais plus de victimes que la famine.
La fin des années 90 avait connu la crise de la vache folle, les OGM, le veau aux hormones, la toute puissance des temples de la consommation, la fin des paysans. Face au grand gaspillage et au déséquilibre mondial, de nouvelles tendances apparaissent : campagnes de sensibilisation, accentuation des contrôles sanitaires, labellisation parfois à outrance et prise de conscience des géants de la distribution sur la qualité et l’origine des produits. Du côté du consommateur, le succès phénoménal des AMAP signe le retour du contact avec le producteur, la volonté de choisir ses produits, le ras-le-bol des pesticides et autres intrants. A lui seul, il trace les sillons de nouveaux modes de consommation.

Attachez-donc vos ceintures, et mettez-vous autour de la table pour parcourir notre dossier sur ce thème qui nous concerne vraiment toutes et tous :l’alimentation. Dans ce nouveau numéro, nous partons également du
côté de Bordeaux, où nous sommes de plus en plus présents. A Bassens, un grand chantier vient de débuter et marque peut-être la naissance d’une nouvelle filière, celle du démantèlement de vieux navires. L’événement
est important. A l’heure des débats sur la ré-industrialisation, le deuxième pays au monde pour son activité maritime est enfin capable de recycler ses épaves, souvent gavées d’amiante et de divers produits toxiques.
Preuve que les solutions ne manquent pas.
Friture Mag se veut le relais de ces « Possibles ». Voilà maintenant deux ans que nous les examinons et les mettons en avant sur le site www.frituremag.info, et dans ce cinquième magazine papier nouvelle formule. _ Le prochain numéro naviguera sur les eaux troubles du Canal du Midi et des voies navigables, de Bordeaux à Sète. Il sera alors temps de se poser sur les berges...autour d’un bon pique-nique.

LE SOMMAIRE

PAGES 4 ET 5 : avant-propos par Emmanuel Grimault et Céline Cassin
PAGES 6 ET 7 : initiatives – Les choix de Friture Mag
PAGES 8 ET 9 : actu – À Bordeaux, on démantèle les vieux navires
PAGES 10 ET 11 : actu - Les bières artisanales se font mousser
PAGES 12 à 14 : grand angle – Toulouse vaut-elle une messe ?
PAGE 15 : utopies – Vers une coopérative intégrale
PAGE 16 : Mémoire – Les 30 ans des CHSCT

Dossier alimentation : l’état des lieux

PAGE 18 : Qu’est-ce qu’on mange ?
PAGES 20 ET 21 : Grand entretien – Jean-Pierre Poulain - Sociologue
PAGES 22 ET 23 : état des lieux – À l’origine étaient les graines
PAGES 24 ET 25 : état des lieux – Dans les entrailles du MIN
PAGES 26 à 28 : état des lieux – Supermarchés, une journée dans les nouveaux temples
PAGE 29 : état des lieux – Une question de sécurité
PAGES 30 ET 31 : état des lieux – Sigles, labels : bienvenue dans la forêt
PAGES 32 ET 33 : reportage – La rue, cantine des plus démunis
PAGES 34 ET 35 : ressourCes – La Méditerranée, vivier en danger
PAGE 36 : ressources – Polémiques sur le foie gras
PAGE 37 : ressources – Le bétail nourri aux OGM
PAGES 38 ET 39 : En bref
PAGES 40 à 53 : portfolio – Tambouilles de stars, par Samson

Dossier alimentation : Les "possibles"

PAGES 56 ET 57 : les possibles – Les nouveaux modes de consommation
PAGE 58 : les possibles – L’expérience Slow Food
PAGE 59 : les possibles – Les Locavores dans leur local
PAGE 60 : les possibles – Contre le grand gaspillage
PAGES 62 ET 63 : les possibles – Poubelles, la vie
PAGES 64 ET 65 : les possibles – Un si GROS problème
PAGE 66 : pages ouvertes – Une vie de régimes
PAGE 67 : pages ouvertes – Les Amap, expérience singulière
PAGE 68 : les possibles – Terres de Figeac
PAGE 69 : les possibles – Dans l’Hérault, un marché en circuit courts
PAGE 70 : les possibles – Une cuisine mobile à Bordeaux
PAGE 71 : les possibles – Planter, c’est résister
PAGES 72 ET 73 : les possibles – Les cuisines métissées
PAGES 74 ET 75 : les possibles – Laissac a oublié la vache folle
PAGE 76 : les possibles – Les Cathares, de « parfaits végétariens »
PAGE 78 : les possibles – L’édition culinaire en plein boom
PAGE 79 : livres – Les choix de Friture Mag

A retrouver sur Frituremag.info