Accueil > Local Friture > Archives agenda Local Friture

Jeudi 5 Juin

Soirée Abertura : découverte de la culture brésilienne

19h30 - Entrée 5 euros (+2 euros d’adhésion à Friture si nécessaire)

19h30 Première partie

Opéra Populaire Brésilien : « BuMba mEu bOi »
association Oxumarê
www.oxumarte.blogspot.com

Bumba meu Boi Bumba (Bumba mon Taureau Bumba)
Un défilé qui met en scène un taureau fait en papier mâché, qui danse accompagné d’une bourrique et des personnages burlesques. Les chants, la danse et les rythmes amazoniens donnent à la parade une déambulation très festive appréciée de tous. Les européens ont amené le fil conducteur de l’histoire, les africains ont amené les tambours et les rythmes, les indiens leurs danses et costumes.

L’association Oxumarê Brésil 31 est née du désir d’approcher les cultures populaires entre la France et le Brésil. Elle a aussi pour objectif la diffusion et la valorisation des patrimoines culturels, historiques et humains brésiliens et la solidarité entre différentes régions du monde.

Repas tous les dimanches de 12h00 à 14h30 au Bar L’Esquile, 63 rue du Taur à côté de la cinémathèque. De 15h00 à 16h30 concentration du Boi.
à la carte : Feijoadas, moquecas, arrumadinhos et vegétariens et beaucoup de divertissement dans le Boi.

"L’origine du boi-bumbá remonte au XVIIIe siècle. Elle résulte notamment des relations complexes entre esclaves et propriétaires, au sein des exploitations coloniales. Il reflète la condition sociale des esclaves noirs et indiens.

La légende à la base de cette danse embrasse les domaines de la satire, de la comédie, de la tragédie et du drame, en insistant sur le contraste entre la fragilité de l’homme et la force brute du bœuf. La fête du boi-bumbá est née dans le Nordeste, au Brésil, et s’est répandue dans pratiquement toute le bassin amazonien brésilien, surtout dans l’État d’Amazonas. Tous les ans, de nombreux touristes assistent au festival folklorique de Parintins, centrée autour de la tradition du boi-bumbá et qui se tient dans la ville de Parintins depuis 1913. Du point de vue théatral, la fête s’inspire de la tradition ibérique, tant du point de vue du défilé que de la représentation à proprement parler, dans la mise en scène de pièces religieuses d’inspiration érudite mais destinées au peuple pour la commémoration de fêtes catholiques à l’époque de la lutte de l’Église contre le paganisme. Cette habitude fut récupérée au Brésil par les jésuites dans leur oeuvre d’évangélisation des indigènes, des esclaves noirs et même des aventuriers portugais. En tant que danse dramatique, le bumba-meu-boi acquiert au cours du temps son caractère de moyen de communication." (source : Wikipedia)

20h30 Olivier Lob invite "Verioca"

_ Véronique Lherm (chant,guitare,cavaquinho,pandeiro)
_ www.myspace.com/verioca

Verioca va nous jouer ses propres musiques brasilophiles tirées de ses 2 cds ("Brasileira de Coração" et "Carioca de Coração", des compositions de Guinga et interpréter des vieux sambas, avec sa guitare et son cavaquinho.

Pour la partie bœuf elle se fera un plaisir de jouer quelques chorinhos avec les musiciens présents !!!

Verioca sur Verioca :

« Les onomatopées, les percussions vocales, les belles harmonies, j’adore ça depuis toute petite !!! La découverte de Tania MARIA en 80 a été un choc terrible qui a déclanché un intérêt passionnel pour la musique brésilienne. Tout en finissant mes études de guitare classique avec Jean Pierre BILLET au conservatoire de Clermond Ferrand, je suis allée suivre des cours de guitare brésilienne avec Roland DYENS. Depuis, j’ai acheté 600 disques au moins, appris une bonne centaine de chansons et, pour developper le "balanço", j’ai étudié le pandeiro, toutes les percussions de la batucada et le cavaquinho.

Après dix ans de "pratique" dans des groupes comme ATABAQUE, JANAINA, et JANGADA, j’ai commencé à oser composer dans ce style. J’ai eu la chance de voyager quatre fois au Brésil et même de jouer au "VINICIUS" et au "PEOPLE" à RIO DE JANEIRO. ( topo sur le cd de 1999 ).

Depuis j’ai fait cinq autres voyages au Brésil, à Rio... des cours séjours de 3 semaines pour prendre des cours :
de guitare avec Luis Felipe de Lima, Nando Duarte, Ze Paulo Becker, DINO7CORDAS, Mauricio CARRILHO, Pedro Aragao ;de pandeiro avec Marco SUZANO,de cavaco : luciana RABELLO, jaime VIGNIOLI.

Bien-sur je sors beaucoup dans le quartier na LAPA pour écouter un max de Choraoes maravilhosos. J’ai suivi 3 jours le FESTIVAL NACIONAL DE CHORO à MENDES com todo o pessoal maravilhoso da ESCOLA PORTATIL. »

22h00 scène ouverte de musique brésilienne

C’est le moment des rencontres et des surprises.
Je tiens à souligner que la scène ouverte est ouverte (!) à tous les musiciens...

pour les musiciens participants, l’entrée est offerte

pour + d’infos contactez Olivier 06.66.15.37.40

toute la soirée repas brésilien : Feijoada
préparé par notre chef de cuisine Marie Claude Coudert