Accueil > Actus du réseau

OGM

Soutien à l’amendement 252

Communiqué de presse du collectif anti-OGM31

17 avril 2008

Dans la dynamique du Grenelle de l’environnement, l’activation par le gouvernement de la clause de sauvegarde pour interdire le maïs OGM MON 810, a soulevé quelques espoirs d’une réelle prise en compte des problèmes environnementaux. Déjà, la création quelques mois plus tôt, d’un Ministère d’Etat pour l’Ecologie (MEDAD) pouvait laisser entendre que la volonté politique serait au rendez-vous.

Mais avec le vote de la loi, au Sénat en février et à l’Assemblée Nationale ces jours derniers, la realpolitik a repris le dessus : les députés viennent en effet de voter un texte qui légalise la contamination. Pour autant, le vote n’a été acquis qu’à une très courte majorité, montrant ainsi que l’enjeu des OGM est de mieux en mieux perçu tant par la population que par les élus. Un amendement (n ?252), pour le respect des structures agricoles et filières de qualité, a même pu être arraché. Pour éviter qu’il disparaisse dans l’examen de la loi en 2e lecture, cet amendement fait aujourd’hui l’objet d’un comité de soutien.

Dans ce contexte extrêmement tendu, le collectif anti-OGM31 appelle citoyen(nes), organisations et élu(e)s à signer et faire signer massivement l’appel du comité 252 sur http://www.amendement252.blogspot.com/ ; d’une part pour éviter que les Sénateurs ne suppriment cet amendement lors de l’examen de la loi en 2e lecture (dès le 16 avril), d’autre part pour rappeler aux députés avant l’examen en 2e lecture (date non encore fixée) qu’ils ne peuvent voter cette loi sans renier la volonté populaire et le large consensus qui s’était dégagé lors du Grenelle de l’environnement, pour garantir la liberté de produire et de consommer _*sans*_ OGM.

Collectif anti-OGM31, le 13 avril 08