Accueil > Actus du réseau

Suppression de l’AREF (allocation de recherche d’emploi formation) aux étudiants à l’IUFM : inadmissible !!

Communiqué du SNUipp-FSU

26 septembre 2007

Depuis plusieurs années, les étudiants en première année à l’IUFM qui étaient demandeurs d’emploi indemnisés, pouvaient dans certaines conditions, toucher une allocation de recherche d’emploi formation (AREF).
Par un courrier en date du 25 juin 2007, le directeur régional de l’ANPE a notifié à l’IUFM la décision commune de l’ASSEDIC et de l’ANPE Midi-Pyrénées de ne plus attribuer l’AREF aux étudiants de l’IUFM.
Argument avancé : « L’action de formation prescrite par l’agence doit présenter une possibilité réelle de retour à l’emploi. La préparation à un concours de par son caractère aléatoire de réussite, n’entre pas dans ce cadre. »
L’an dernier près de 200 étudiants de l’IUFM étaient concernés par l’AREF sur Toulouse. En cette rentrée, ce sont donc des dizaines d’étudiants sur les 8 sites départementaux de l’académie, qui se retrouvent sans ressource, alors qu’ils sont engagés dans un processus « professionnalisant » réel et nécessitant un investissement important.
Les étudiants ont eu leur décision d’admission à l’IUFM le 15 juin. La lettre de l’ANPE n’est parvenue à l’IUFM que le 27 juin. Les étudiants potentiellement concernés par l’AREF se sont donc inscrits en pensant qu’ils y avaient droit. Il y a modification des conditions du contrat en cours de route.
Cette mesure semble concerner d’autres régions mais Midi Pyrénées est la première à la mettre en oeuvre. Alors que les IUFM ont un cadre national, il y a inégalité de traitement sur le territoire du pays et donc injustice…
L’argument mis en avant dans le courrier de l’ANPE est plus que litigieux : un concours ne débouche évidemment pas forcément sur un emploi, mais il y prépare dans tous les cas, et même en cas d’échec, on est bien mieux outillé pour affronter un parcours de recherche d’emploi après une préparation d’un an, quelle qu’elle soit.

Dans tous les cas, pour le SNUipp il y a là un véritable recul dans les droits des étudiants, que nous n’acceptons pas. Nous demandons aux directions régionales des ASSEDIC et de l’ANPE de revenir sur cette décision.
Les étudiants en première année (PE1, CPE...) ont décidé d’appeler à un rassemblement sur le site de l’IUFM Avenue de Muret à Toulouse Jeudi 27 septembre à 12h30. Le SNUipp sera à leurs côtés dans cette mobilisation pour leurs droits.